Les indispensables de la trousse de secours en randonnée

trousse de secours randonnée

Le contenu de la trousse de secours de randonnée dépend à la fois…

  • Des conditions de la randonnée (durée, difficulté, éloignement, accès aux secours, seul ou en groupe…). Il y a une différence lorsque l’on veut préparer sa trousse de secours entre :

Marcher sur un GR en France pendant la saison estivale où vous avez des chances de croiser quelqu’un et où les secours sont raisonnablement accessibles

Ou bien, être seul lors d’une randonnée sur un territoire isolé où vous ne pouvez compter que sur vous-même s’il vous arrive un problème.

Le contenu de la trousse de secours ne sera donc pas le même en fonction,

  • Du niveau de risque et du confort que vous souhaitez. Idéalement, on aimerait avoir une solution pour tous les risques potentiels, mais le problème est que le poids de la trousse de secours augmente rapidement. Il faut donc évaluer les risques et conséquences probables et trouver un compromis.
  • De la manière dont vous vous soignez et de vos habitudes notamment sur les produits utilisés par exemple (Eau de dakin ; savon ; solution alcoolique ; autres désinfectants pour plaies). Homéopathie ou (et)  Allopathie….
  • De votre santé. Certaines personnes ont besoin de prendre plus de précautions et auront une trousse de premiers soins pour la randonnée qui sera d’autant plus fournie. ( Prise de médicaments quotidiens prescrit par votre médecin)

De mon point de vu elle doit contenir…

  • Les éléments permettant de faire face à une situation d’urgence (ex : une hémorragie, une fracture, une grosse brûlure, etc.).
  • Les éléments pour faire face aux petits bobos fréquents (ex : ampoules, coupures, échardes, etc.).
  •  Il faut une trousse  de secours raisonnable ; et toujours penser à ce qui est fréquent et probable.

Concrètement, voici UNE liste du contenu d’une trousse de secours de randonnée…

Cette liste faite pour des randonnées de plusieurs jours dans des lieux et territoires qui ne sont pas extrêmement isolés et  où les secours sont raisonnablement « accessibles ». 

 Pour les randonnées à la journée, vous pouvez emporter la même trousse de secours ou enlever tout ce qui n’est pas nécessaire (les éléments servant aux soins qui pourront attendre votre retour chez vous).

J’ai tendance à ne pas faire de différences entre le contenu de ma trousse de secours pour des randonnées à la journée et pour des randonnées de plusieurs jours. Sauf quantitativement.

J’ai une trousse de secours de base qui me sert pour les randonnées à la journée,  et autres activités de plein air. Elle fait partie intégrante de mon fond de sac. Fond de sac faisant l’objet d’une prochaine fiche.

Voici la liste de ma trousse de secours (Non exhaustive)

  • Pince à épiler – pour retirer les échardes, épines et corps étrangers.
  • Aiguille – pratique pour retirer une épine une fois désinfectée.
  • Petite paire de ciseaux – pratique pour couper les compresses, bandages ………
  • Tire-tiques – pour extraire les tiques il permet  d’éviter qu’elles n’injectent trop de toxines pendant l’opération.
  • Gants en nitrile (éventuellement latex si pas d’allergies) Attention pensez que vous pouvez être amené à secourir une personne que vous ne connaissez pas.
  • Ruban adhésif – pratique pour les ampoules, les petits bobos, fermer une plaie ou faire tenir des compresses ou bandages
  • Épingles à nourrice – pratiques pour retirer une épine (une fois désinfectées) ou faire tenir des bandages.
  • Couverture de survie.
  • Petit fascicule premiers secours.
  • Pansements anti-ampoules + Hémostatiques et de tailles diverses.
  • Compresses ou pansements pour brulure.
  • Compresses de gaze stériles de plusieurs tailles.
  • Bandages de plusieurs tailles/formes.
  • Antiseptique – pratique en petits flacons ou sachets. Le savon est intéressant.
  • « Sérum » physiologique – pour laver les plaies,  le nez, les oreilles, etc. Pratique en petit flacon.
  • Collyre / gouttes ophtalmiques – pour nettoyer les yeux
  • Antidouleurs  paracétamol.
  • Anti diarrhéiques.
  • Médicaments personnels / habituels si vous en avez. Exemple : pour le diabète, les problèmes de tension, les allergies, etc.
  • Un sifflet afin de se signaler et ainsi de pouvoir être repéré par les secours.
  • Carnet ou feuilles de papier + crayon pour noter l’heure de l’incident  et décrire les soins apportés (Pas forcement dans la trousse)
  • Le poids de ma trousse est de 230 à 260 grammes en fonction des quantités de sérum physiologique ou produits désinfectants sac étanche compris.

Recommandations générales

Servez-vous uniquement de médicaments et produits que vous connaissez.

Sachez à quoi servent chacune des choses que vous avez dans votre trousse.  Emportez les notices.

Vérifiez de temps à autre les dates de péremption des différents éléments de votre trousse de secours.

Quand vous utilisez un élément de votre trousse de secours, veillez à le remplacer et / ou le nettoyer.

Pensez à protéger le contenu de votre trousse de secours des intempéries. Ça peut être une bonne idée de le mettre dans un sac étanche ou tout simplement dans un sac congélation.

Pour conclure

Une bonne trousse de secours de randonnée pour tous n’est pas gage de sécurité; il vaut mieux prévenir que guérir et  prendre toutes les mesures de sécurité pendant une randonnée.

Laissez un commentaire pour nous donner la liste de VOS sont indispensables de votre trousse de secours !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libres de le partager! :)

Aucune réponse

Laisser un commentaire